Matériaux isolants

Isoler est devenu la préoccupation légitime de tous les constructeurs et rénovateurs de maisons. Des critères aussi importants que l’environnement (matières premières renouvelables, consommation d’énergie, etc), et la santé (allergies, troubles respiratoires, cancers, ...) étaient souvent relégués au second plan, voire tout à fait ignorés. Toits, combles, murs, cloisons, fenêtres, sols, portes… toutes les parties de votre habitat sont concernées par l’isolation.

Hall d'exposition Bois Du Poitou Hall d'exposition Bois Du Poitou Hall d'exposition Bois Du Poitou

Le bois : le premier matériau isolant

Le bois est un matériau naturellement isolant. Contre le froid et la chaleur tout d’abord car de tous les matériaux solides, il offre les meilleures performances dans ce domaine. Il conserve aussi bien la chaleur que la fraîcheur. En effet, un mur d’une épaisseur de 10 cm de bois est autant isolant que :

  • 2,5 cm de laine de roche ;
  • 1.2 m de béton ;
  • 35 mm d’acier ;
  • 50 mm d’aluminium.

L’absence totale de ponts thermiques et de rayonnements des parois froides en font un isolant thermique extrêmement avantageux. D’importantes économies de chauffage peuvent donc être réalisées grâce au choix du bois.

Les différentes classes d’isolants

L’air étant le meilleur des isolants, le principe fondamental des produits d’isolation est d’emprisonner de l’air sous des formes variées.

La qualité d’isolation d’un matériau est définie par sa résistance thermique qui est fonction :

  • de sa conductivité thermique
  • de son épaisseur.
    Plus la résistance thermique est élevée et plus le matériau est isolant.

Les isolants synthétiques

Ils sont fabriqués à partir d’hydrocarbures.
Exemple : Polystyrène extrudé et expansé, mousse de polyuréthane.

Les isolants à base minérale

Ils sont conçus à base de sable, de roche, de matière volcanique.
Exemple : Laine de roche, laine de verre, verre cellulaire, perlite, vermiculite.

Les isolants à base végétale

Ils constituent une excellente alternative écologique aux isolants traditionnels.
Exemple : fibre de bois, laine de chanvre, liège, lin.

Les isolants à base animale (ou organique)

Matériaux peu gourmands en énergie ils sont très intéressants sur le plan écologique.
Exemple : Laine de mouton, plumes de canard.

Les isolants recyclés

Issus du recyclage de vieux papiers ou de verre, ils sont présentés sous forme de panneaux rigides ou semi-rigide ou bien encore en vrac.
La ouate de cellulose (issue du recyclage de vieux papiers) est conditionnée sous forme de panneaux ou en vrac.

Laine de coton

Isolant à base de coton recyclé.
Le verre cellulaire, se conditionne sous forme de panneaux de verres à cellules fermées

N’hésitez pas à venir nous rencontrer pour découvrir nos différentes solutions d’isolation de tout ou partie de votre habitat !