Essences de bois

Les essences de bois disponibles pour la construction sont très nombreuses et chacune possède ses propres qualités. L’engouement pour la construction bois et les grandes qualités des bois de pays (poutres en chêne, solives, etc.) fait ressurgir nombre d’essences moins usitées.

Les quatre catégories principales de bois

  • Bois durs : chêne, hêtre, châtaignier, orme, frêne, acacia, charme
  • Bois tendres : peuplier, érable, bouleau, tilleul
  • Bois fruitiers : noyer, cerisier, poirier, pommier, olivier
  • Bois résineux : pin maritime, épicéa, pin sylvestre, sapin, mélèze, douglas

Caractéristiques des différentes essences de bois

SAPIN

Le bois de sapin est un bois très répandu et peu cher de par sa rapidité de croissance ; on s’attardera sur le Douglas qui est un sapin rosé offrant de bonnes caractéristiques mécaniques et une excellente résistance en extérieur.

Densité :
  • 800 à 900 kg/m3 en bois verts
  • 400 à 580 kg/m3 en bois sec

PIN

Bois plutôt rosé, assez dur, nerveux et résistant ; on peut l’employer sans traitement mais ce n’est pas sa spécificité ; il est surtout utilisable dans sa partie centrale (coeur) pour la construction.

Densité :
  • 900 kg/m3 en bois verts
  • 530 kg/m3 en bois sec

CHATAIGNIER

Bois très dense et durable, le tanin qu’il contient lui donnant sa durée de vie naturelle.
On peut l’employer même sans traitement pour les charpentes, la menuiserie extérieure, le parquet, en bardeau ou en poteau.

Densité :
  • 1050 kg/m3 en bois verts
  • 620 kg/m3 en bois sec

CHENE

Bois à teinte variable à la densité élevée. La différence entre les cernes d’hiver et de printemps lui assure une grande qualité mécanique. Il peut être employé sans traitement, sa grande dureté et ses propriétés en font un bois de grande qualité pour la construction.

Densité :
  • 1000 kg/m3 en bois verts
  • 690 kg/m3 en bois sec

ACACIA

Bois assez dur et surtout imputrescible ; en France, on trouve plutôt des robiniers ou faux acacia. Utilisé pour les lames de planchers et piscines hors sol.

Densité :
  • 750 kg/m3 en bois sec

MERISIER

Bois décoratif rouge qui sert principalement pour l’ébénisterie et le placage.

Densité :
  • 750 kg/m3 en bois sec

ERABLE / SYCOMORE

Le bois d’érable, dont la dureté, la résistance et autres qualités sont variables, est recherché pour la parqueterie, la menuiserie, les boiseries d’intérieur et le placage.

Densité :
  • 950 kg/m3 en bois verts
  • 620 kg/m3 en bois sec

FRENE

Bois clair, dur et élastique, utilisé surtout pour l’ébénisterie et les parquets ainsi qu’en placage décoratif.
Il sert aussi pour des manches d’outils.

Densité :
  • 900 kg/m3 en bois verts
  • 690 kg/m3 en bois sec

HÊTRE

Bois brun clair, grain fin, utilisé surtout pour l’ébénisterie et agencements intérieurs variés, jouets et ustensiles de cuisine.
Il sert aussi pour des manches d’outils.

Densité :
  • 1000 kg/m3 en bois verts
  • 710 kg/m3 en bois sec

MELEZE

Le cœur du mélèze est durable et n’a pas besoin de traitement, puisqu’il résiste naturellement à la pourriture. Idéal pour le bardage et le bardeau de toiture, tout comme les menuiseries extérieures.

Densité :
  • 860 kg/m3 en bois verts
  • 580 kg/m3 en bois sec

NOYER

Bois relativement dur qui peut contenir des noeuds décoratifs ; il sert principalement au placage décoratif pour l’ameublement.

Densité :
  • 600 kg/m3 en bois sec

PEUPLIER

Bois clair, peu dense, fibreux, mais qui ne dure pas dans le temps. De plus,il faut le traiter ; on en fait surtout des panneaux (lattés ou contreplaqués).

Densité :
  • 800 kg/m3 en bois verts
  • 510 kg/m3 en bois sec